Velux, le grand mécène de la restauration de la Sainte-Chapelle

A la fin du printemps 2008, le Centre des monuments nationaux et les Fondations Velux, appartenant au fabricant danois du même nom, leader mondial de la fenêtre de toit, signaient une convention de mécénat en présence notamment de la ministre de la Culture et de la Communication de l’époque, Christine Albanel, portant sur la restauration des vitraux (à savoir sept verrières – trois petites et quatre grandes – sur quinze), mais aussi de la statue de l’archange saint Michel de la Sainte-Chapelle, chef-d’œuvre de l’art gothique situé sur l’île de la Cité à Paris, qui fut érigé au XIIIsiècle, sous le règne de Saint Louis (Louis IX).

Un chantier qui devait durer jusqu’en 2013, financé pour moitié par les Fondations Velux, soit 5 millions d’euros, pour une facture totale qui s’établissait alors à 10 millions d’euros : le plus important mécénat, d’un point de vue financier, des Fondations Velux en France à cette date ! Les 5 autres millions d’euros étant apportés par le Centre des monuments nationaux.

Finalement, c’est au terme de sept ans de restauration que la Sainte-Chapelle, 3e monument national le plus visité (plus d’un million de visiteurs par an !), a retrouvé tout son faste, les travaux venant de s’achever : il y a deux semaines, la ministre de la Culture et de la Communication, Fleur Pellerin, inaugurait ainsi les verrières restaurées, outre l’archange et la grande rose occidentale, pour un budget de 9 millions d’euros, selon le dernier communiqué. La ministre saluant l’engagement des Fondations Velux, qui avaient déjà participé à d’autres chantiers : celui de restauration des boiseries du parlement de Bretagne, du jubé de la chapelle Saint-Fiacre du Faouët ou encore du couvent de la Tourette. Les Fondations Velux et Velux France ayant été distingués par le ministère de la Culture et de la Communication en tant que Grands Mécènes, Michel Langrand, président de Velux France, recevant les insignes de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 2007. A noter que pour célébrer la restauration de la Sainte-Chapelle, des photos des vitraux de Jens Markus Lindhe ont été projetées sur l’ambassade de France à Copenhague durant trois nuits.

Bon à savoir : le 21 mai dernier, Velux France et les Fondations Velux ont signé une nouvelle convention de mécénat pour la restauration, cette fois, de la « Rotonde d’Antin » du Grand Palais.

commentaires