Newmont et le développement durable : reporting 2014

Newmont, reportingLa semaine dernière, dans un souci de transparence, le producteur d’or et de cuivre américain Newmont a rendu public son rapport pour l’année 2014 concernant le développement durable, levant ainsi le voile sur la « performance sécuritaire, économique, environnementale et sociale de la société, ainsi que son engagement envers les pratiques commerciales éthiques ». Un rapport qui a été vérifié par un organisme indépendant, précise le communiqué de presse. Le Dr Elaine Dorward-King, vice-présidente principale du département Durabilité et relations extérieures chez Newmont, dresse ainsi le bilan de cette année 2014 de la société toujours aussi animée par une volonté de progresser : « Nous avons amélioré notre gouvernance en 2014 ainsi que nos normes et pratiques afin de mieux gérer les risques sociaux et environnementaux liés à nos activités, tout en nous efforçant de créer de la valeur et d’améliorer la qualité de vie grâce à une exploitation minière durable et responsable. » Le rapport met ainsi en avant l’adoption d’une stratégie concernant l’eau pour éviter les risques liés à cette dernière ou encore les bons résultats en matière de sécurité, Newmont se félicitant notamment des taux de blessures qui sont les plus bas de l’histoire de la société et ce, depuis maintenant deux ans, en concédant qu’il y a cela dit encore du travail à accomplir, les deux décès enregistrés cette année en étant pour preuve. 2014 a aussi été l’occasion pour Newmont de créer sa Newmont Akyem Development Foundation (Ghana) qui participe à des investissements sociaux près des mines. Le producteur de minerai évoque également un de ses anciens sites d’Indonésie rénové, ayant reçu l’appellation de jardin botanique de la part du gouvernement du pays.

commentaires