Starbucks finance intégralement le « bachelor » de ses employés

Starbucks , etudeQue chacun puisse avoir l’opportunité de vivre son rêve américain, telle est la volonté de Howard Schultz, président et directeur général de la chaîne de cafés Starbucks aux Etat-Unis qui a annoncé, en ce mois d’avril 2015, le financement à 100 % des études universitaires de ses salariés.

Un programme de formation qui vise aussi bien les employés à temps plein qu’à temps partiel, mis en place en partenariat avec l’Arizona State University (ASU), en réponse à un triste constat dont se fait l’écho Howard Schultz : beaucoup d’Américains défavorisés n’ont pas accès aux études supérieures faute de moyens et d’autres s’endettant pour en faire. Starbucks s’engage donc, tablant sur 25 000 diplômés d’ici 2025, représentant alors un investissement de quelque 250 millions de dollars sur une période de 10 ans.

Tous les frais de scolarité seront ainsi intégralement remboursés aux employés éligibles à ce programme de formation et ce, à la fin de chaque semestre. Starbucks mettant l’accent sur la rapidité de remboursement désormais proposée par la société. Les étudiants auront le choix entre quarante-neuf programmes différents de premier cycle à suivre en ligne et ils pourront ainsi espérer décrocher leur « bachelor » sur une durée de quatre années, ce qui équivaut à notre licence française. Le diplôme en poche, les salariés ayant bénéficié de l’aide sont libres de rester ou de quitter Starbucks, aucune obligation n’est faite en la matière. Une belle opportunité donc à saisir pour les Américains !

commentaires