Signature d’un partenariat entre le groupe Lego, la fondation Lego et l’Unicef

lego unicef droits des enfantsLes droits de l’enfant et l’enseignement préscolaire sont au cœur d’un nouveau partenariat conclu il y a quelques semaines à New York entre l’agence de l’ONU l’Unicef, le groupe danois Lego, qui commercialise ses jouets de construction dans plus de 130 pays, et la fondation Lego. Jørgen Vig Knudstorp, président de Lego, se réjouit de ce partenariat, les enfants étant pour la société la « préoccupation majeure ».

En effet, pour une durée de trois ans, le groupe Lego s’est engagé auprès de l’Unicef afin de renforcer la protection de l’enfance, via la promotion des droits de l’enfant et d’une charte en direction des entreprises, visant notamment un plus grand respect de ces derniers, par l’adoption d’un certain nombre de mesures qu’elle définit. En somme, encourager de meilleures pratiques pour faire avancer la cause des enfants.

La fondation Lego, pour sa part, sur une durée de trois ans et demi, va engager pas moins de 8,2 millions de dollars pour « encourager la qualité de l’enseignement préscolaire grâce au jeu », Anthony Lake directeur général de l’Unicef mettant l’accent sur le fait que jouer est un besoin pour les enfants, rappelant également les bienfaits du jeu en matière d’apprentissage et d’épanouissement. De plus, une action sera plus spécifiquement conduite en Afrique du Sud, pour que le jeu décrit comme « outil de stimulation et d’apprentissage » intègre les programmes de développement des jeunes enfants et, plus largement, les politiques conduites par le gouvernement.

commentaires