Total poursuit le développement de son programme d’accès à l’énergie

Total Nigeria

Total Nigeria

Total a annoncé hier sa volonté de poursuivre son programme « Awango by Total » initié il y a quelques années et qui avait pour ambition de « proposer des solutions solaires photovoltaïques innovantes et fiables pour résoudre les problèmes quotidiens de populations qui vivent sans électricité, avec de faibles revenus », l’entreprise pétrolière française privée avançant avec raison que « l’énergie est un levier essentiel pour le développement social et économique » et dont malheureusement, beaucoup sont encore privés : l’électricité notamment étant encore inaccessible pour près de 2 milliards de personnes à travers le monde.

L’objectif que s’était fixé Total, à l’automne 2012 au lancement d’« Awango by Total », de vendre 1 million de lampes solaires pour faciliter le quotidien de quelque 5 millions de personnes étant atteint et même dépassé, la société revoit ses ambitions à la hausse et table sur désormais 5 millions de lampes vendues en Afrique d’ici 2020, bénéficiant ainsi à 25 millions d’Africains.

A travers ces solutions solaires, Total propose de faire baisser la facture énergétique des foyers les plus en difficulté : fiabilité, rentabilité et économie étant les maîtres mots du programme « Awango by Total » qui se veut également une réponse au changement climatique, le solaire étant une énergie renouvelable et propre. Après des tests dans quatre pays pilotes, à savoir le Cameroun, le Kenya, l’Indonésie et la République du Congo au lancement du programme, ce dernier touchera plus de 30 pays d’ici fin 2015. « Le Groupe entend apporter au plus grand nombre une énergie propre, sûre et compétitive. Nous nous efforçons pour cela de trouver des solutions technologiques innovantes, avec un modèle commercial viable à grande échelle », a ainsi déclaré le directeur général de Total, Patrick Pouyanné, à propos de la commercialisation de ces lampes de qualité, garanties et dotées d’un service après-vente, amenées à remplacer les bougies, piles jetables, kérosène, jugés peu efficaces et coûteux. Des solutions de financement responsables étant prévues pour l’acquisition de ces dernières.

commentaires