Siemens enregistre son premier contrat avec W.E.B Windenergie pour la ferme éolienne des Gourlus en France

© Siemens

© Siemens

Siemens France a remporté auprès de W.E.B Windenergie un contrat de livraison, d’installation et de mise en service de la ferme éolienne des Gourlus en région Champagne Ardenne, assorti d’un contrat de service et de maintenance globale d’une durée de 20 ans. Avec 12 éoliennes à entraînement direct, le champ éolien des Gourlus sera la plus importante centrale éolienne construite par ce producteur d’énergie.
D’une puissance unitaire de 3,2 mégawatts (MW) et d’un diamètre rotor de 113 mètres, les éoliennes à entraînement direct (Direct Drive) utilisent une technologie innovante permettant de réduire considérablement le nombre de composants internes par rapport aux éoliennes avec multiplicateur. Le rotor de 113 mètres permet de maximiser la production tout en limitant les émissions sonores dans des contextes de vent moyen ou faible, comme souvent en France métropolitaine.
Siemens se voit ainsi confier pour la première fois en France la construction d’éoliennes de cette dimension, confirmant les avantages des éoliennes de classe 3MW+ et leur contribution majeure à la réduction d’émissions de CO2. La ferme éolienne des Gourlus, d’une puissance totale de 38,4 MW, permettra d’alimenter environ 35 000 foyers en énergie, confirmant ainsi la contribution de Siemens à la transition énergétique.
W.E.B Windenergie, société autrichienne, possède et exploite des parcs éoliens en Europe et en Amérique du Nord, et recourt pour la première fois à la technologie éolienne de Siemens. Siemens sera également responsable de la réalisation des fondations du site avec le support de ses partenaires locaux, encourageant ainsi l’activité économique des territoires.
« Il s’agit du plus grand parc éolien que nous construisons dans nos 20 ans d’histoire, a déclaré Michael Trcka, CFO W.E.B Windenergie. La France est l’un de nos marchés de croissance les plus prometteurs et nous sommes très heureux d’avoir trouvé en Siemens un nouveau partenaire avec lequel réaliser ce projet phare. ».« La technologie Direct Drive de Siemens constitue une évolution enthousiasmante et nous sommes impatients de mettre en service le parc éolien des Gourlus », précise Nicolas Blais, directeur général de W.E.B Energie du Vent, filiale française du groupe W.E.B Windenergie.
« Nous nous réjouissons de ce premier contrat passé avec W.E.B Windenergie, ajoute Filippo Cimitan, directeur Wind Power de Siemens en France. Ce projet ouvre la voie à de nouvelles opportunités avec ce partenaire international et confirme la confiance portée à la technologie Direct Drive de Siemens. Pour le groupe, la France constitue un marché en pleine croissance dans le domaine de l’éolien : ces 39 MW s’ajouteront aux 127 MW installés dans les 12 derniers mois et aux plus de 400MW existants ».
Siemens prévoit de réduire dès 2020 ses émissions de CO2 représentant actuellement 2,2 millions de tonnes par an. L’entreprise veut être la première grande entreprise industrielle du monde à parvenir à une empreinte carbone neutre d’ici 2030. Pour atteindre ses objectifs, Siemens va investir près de 100 millions d’euros sur les trois prochaines années afin de réduire les empreintes énergétiques de ses installations de production et bâtiments.

commentaires