Ouverture d’une usine SOPREMA innovante et écologique à Hof en Allemagne

© SOPREMA

© SOPREMA

SOPREMA présente sa nouvelle usine à empreinte carbone réduite, implantée à Hof en Allemagne et spécialisée dans la production d’étanchéité bitumineuse, marché sur lequel le groupe français est le leader mondial. Inaugurée en juin 2015, elle emploie actuellement 45 personnes pour un investissement de 23 M€. Elle s’appuie sur les énergies alternatives autoproduites telles que l’eau, le soleil et le vent pour couvrir environ 2/3 de ses besoins.

Deux nouvelles usines vertes en Allemagne

Avec une croissance continue du marché de l’étanchéité en Allemagne, les sites de productions SOPREMA ont atteint leur limite en termes de capacité. Afin d’augmenter sa productivité et de répondre à la demande du marché, l’industriel a lancé sa nouvelle usine de production d’étanchéité bitumineuse à Hof en juin 2015. Le site dispose d’un terrain de 14 hectares et de 13 000 m² de surface de toitures.

Une seconde usine, dédiée à la fabrication d’isolants en polyuréthane, est encore en cours de construction sur ce même site, pour un démarrage prévu en 2017. Elle devrait employer environ 40 personnes pour un investissement de 20 M€.

Un site énergétiquement innovant

Avec la construction de cette première usine à Hof, SOPREMA développe des innovations écologiques uniques. Son concept énergétique repose essentiellement sur l’électricité verte en utilisant trois énergies naturelles : le soleil, le vent et l’eau. Construire un bâtiment neuf permet à l’entreprise d’utiliser toutes les techniques et technologies innovantes pour la fabrication de ses produits.

Au-delà de la contribution positive à la protection de l’environnement, la construction de cette usine éco-responsable est profitable pour l’industrie. En effet, avec un prix de l’électricité en hausse constante et une politique allemande imposant des taxes sévères aux entreprises qui ne sont pas suffisamment écologiques, ce choix permet également au groupe de préserver la profitabilité de son usine.

L’utilisation de trois énergies naturelles

L’énergie hydraulique

Favorisé par la configuration du site et les conditions climatiques du site, un système de production d’énergie hydraulique totalement unique et innovant en Allemagne a été mis en place. Un bassin de rétention d’eau de près d’1 million de litres est utilisé pour refroidir les chaudières en production.

En été, l’eau du bassin extérieur est refroidie à 4°C grâce à l’excès de production d’énergie solaire, ce qui évite d’utiliser l’électricité « classique ». Cette eau est ensuite injectée dans le circuit des machines de production qui peuvent alors être refroidies pendant 3 jours sans utiliser les systèmes traditionnels de refroidissement. En hiver, les besoins énergétiques pour rafraîchir le bassin sont moindres. L’énergie éolienne est alors favorisée et suffisante pour assurer son refroidissement.

L’énergie solaire

L’installation de 6 000 m² de panneaux photovoltaïques végétalisés sur deux toits de l’usine
permet au site de produire 0,5 KWh avec l’énergie solaire. Cette installation contribue de façon importante à l’alimentation électrique du site en émettant zéro CO2. Ces économies de rejets équivalent à 200 t/an.

L’énergie éolienne

Deux éoliennes de 70 m implantées sur l’usine fournissent 1 million de kWh d’énergie. Cette énergie serait capable d’alimenter environ 250 foyers.

 

Autres techniques environnementales utilisées

Les toitures végétalisées

Le site est pourvu d’une surface en toiture végétalisée. Inventé par SOPREMA, ce procédé utilise la surface inexploitée des toitures terrasses pour y implanter des complexes végétaux et en faire un espace végétal attrayant, coloré et vivant. Esthétique, garante d’une véritable biodiversité, les toitures végétales répondent également à la problématique de l’évacuation des eaux pluviales en retenant temporairement l’eau et en restituant une partie à l’atmosphère.

Les toitures « Cool Roof »

L’installation de membranes d’étanchéité « Cool Roof » permet de maintenir de manière naturelle la fraicheur des toitures grâce à une haute réflectivité solaire et une émissivité thermique élevée. Elles contribuent ainsi à préserver l’ozone.

Les filtres à charbon

Un système de filtres à charbon actif est placé en production et au dépotage. Il élimine plus de 95 % des particules de soufre émises, retient les particules polluantes et supprime les émissions d’odeurs.

Les sources lumineuses à économies d’énergie

Les systèmes d’éclairage du site sont à base de LED. Pour un coût d’investissement amorti en deux ans, cet éclairage permet de diminuer de moitié les émissions de CO2 grâce à la diminution des besoins en énergie.

Les préchauffeurs d’air

Ce système permet de récupérer l’énergie dégagée par les chaudières et de la réutiliser pour chauffer les halls de l’usine.

Les chaudières

Les chaudières à gaz dernière génération installées sur le site garantissent de faibles émissions de CO2.

Un site prêt à accueillir des solutions d’avenir

Le site est aussi conçu dans l’optique d’accueillir des solutions éco-responsables dans le futur pour objectif d’atteindre le 100 % d’utilisation des énergies renouvelables disponibles :

  • A très court terme de l’alimentation du site par du biogaz,
  • de l’alimentation par du biogaz,
  • un système de recyclage des matériaux de production,
  • de la géothermie,
  • une unité de cogénération (BHKW).

commentaires