Mise en chantier d’une centrale de biogaz par Nestlé Waters et le groupe E Greenwatt

Nestle Waters, E Greenwatt SA, biogaz, biomethanisation, environnementNormalement, d’ici la fin de l’année 2015, se dressera à Valbroye (Suisse), près du site d’embouteillage de l’eau minérale Henniez, une centrale de biogaz agricole flambant neuve performante, dont la mise en chantier a eu lieu il y a quelques semaines (fin mars 2015) et dont on doit la réalisation à Nestlé Waters et au groupe E Greenwatt SA, constructeur d’installations de production d’électricité « verte », ces deux sociétés ayant noué un partenariat.

Cette centrale, qui deviendra la propriété du groupe E Greenwatt, c’est la concrétisation d’un projet lancé en 2009 par Nestlé Waters dans le cadre de son programme ECO-Broye, qui a pour objectif de « préserver les ressources naturelles de la Broye vaudoise, ainsi que son eau dont les vertus ont fait le prestige de la région ». Une fois l’installation achevée, elle devrait produire chaque année pas moins de 4 millions de kWh d’électricité, ce qui représente alors la consommation de plus de 1 000 ménages.

La production sera assurée via un processus de biométhanisation, la centrale étant alimentée par 25 000 tonnes d’engrais de ferme et 3 800 tonnes de cosubstrats, provenant respectivement de 27 exploitations agricoles locales et des centres de production Nespresso et Nescafé d’Avenches, d’Orbe et de Romont, auxquels s’ajoute le site de recyclage des capsules Nespresso de Moudon. L’électricité produite profitera au réseau de distribution, quant à la chaleur produite, soit 4,5 millions de kWh, c’est l’usine d’embouteillage d’Henniez qui en bénéficiera. Concernant les résidus en fin de processus, ils sont revalorisés en engrais présentant une forte valeur nutritive, à destination des exploitations agricoles. Un cercle vertueux donc, qui permet une réduction de l’empreinte carbone de quelque 1 750 t/an !

commentaires