La moquette Microsfera d’Interface, à faible empreinte carbone, primée au Red Dot Award

Red Dot Award, Microsfera, Interface, empreinte carboneLe géant de la dalle de moquette Interface continue son combat pour l’environnement, dans le cadre de son engagement pris en 1994 « Mission Zéro » en faveur du développement durable, qui prévoit d’ici 2020 l’élimination de « tout impact négatif sur l’environnement ». Un souhait qui, jour après jour, prend forme avec le lancement de produits innovants aux qualités environnementales reconnues, comme Microsfera.

Un produit présenté comme « la dalle de moquette à l’empreinte carbone la plus basse du marché » et qui vient d’être salué pour « son design innovant et sa qualité » lors de la 60e édition des Red Dot Award, Microsfera permettant à Interface de décrocher le prix Red Dot Award : Product Design dans la catégorie : Best of the Best for top quality and innovative design. Une consécration dont n’est pas peu fière Mandy Leeming, directrice du design et du développement chez Interface, qui ne manque pas de souligner la beauté de ce produit et son caractère révolutionnaire « tant par sa composition et son design, que par sa conception directement inspirée de la nature et de l’écoute de l’environnement ».

Face aux dalles traditionnelles de moquette, Microsfera affiche les mêmes qualités et performances, mais dans un bien plus grand respect de l’environnement, cela étant rendu possible grâce notamment à l’élimination de la couche de latex : « la fibre en construction Microtuft étant fusionnée directement sur la sous-couche ». Résultat, des émissions de CO2 revues très fortement à la baisse : – 75 %, soit 3 kg de carbone rejeté au m², contre environ 12 kg pour une moquette classique, les émissions de COV (composés organiques volatils) sont également très faibles : 100 μg/m³ pour une meilleure qualité de l’air intérieur.

commentaires