La Chevrolet Volt sacrée Green Car of the Year® 2016 par le Green Car Journal

© Chevrolet

© Chevrolet

Ce véhicule électrique innovant à grande autonomie remporte le plus important prix environnemental du secteur automobile lors du Los Angeles Auto Show le 19 novembre dernier.

La Chevrolet Volt 2016 deuxième génération, une version entièrement refondue et sensiblement améliorée du véhicule électrique innovant à grande autonomie du constructeur automobile qui a fait sa première apparition en 2011, a été sacré Green Car of the Year® 2016 par le Green Car Journal. Cette récompense a été annoncée au cours d’une conférence de presse au LA Auto Show le 19 novembre. Les autres finalistes pour le prix Green Car of the Year® 2016 étaient l’Audi A3 e-tron, la Honda Civic, la Hyundai Sonata et la Toyota Prius.

Les rédacteurs du Green Car Journal font valoir que la Volt 2016 a été améliorée sous pratiquement tous les angles, avec une conception élégante et sportive, des batteries dotées d’une plus grande densité énergétique, de nouveaux moteurs électriques et une accélération plus rapide. Elle est équipée d’un groupe électrogène de 1,5 litre plus efficace qui génère l’électricité embarqué alimentant le moteur de la Volt pour une distance totale de 420 miles. Parmi les réalisations les plus importantes, on peut citer une conduite exclusivement sur batteries sur 53 miles supplémentaires.

Chaque année, un nombre croissant de modèles automobiles sont envisagés pour le programme Green Car of the Year®, ce qui traduit les efforts toujours plus importants déployés par le secteur automobile pour offrir de nouveaux véhicules présentant une plus grande efficience et exerçant moins d’impact sur l’environnement. Le Green Car Journal récompense chaque année les véhicules « verts » les plus importants lors du LA Auto Show, depuis le premier prix qui a été décerné en 2005.

« C’est la première fois dans l’histoire du Green Car of the Year® qu’un véhicule a remporté le prix pour deux générations de modèle consécutives », explique Ron Cogan, rédacteur et éditeur du Green Car Journal et de CarsOfChange.com. « Vu toutes les marques et tous les modèles évalués pour ce prix, ce n’est pas rien. La Chevrolet Volt sortait du lot lorsqu’elle a remporté le Green Car of the Year® en 2011, et elle garde cette place aujourd’hui avec le Green Car of the Year® 2016 ».

Le Green Car of the Year® est un prix très recherché car il est la plus grande récompense du secteur automobile dans le domaine environnemental. Le Green Car Journal est à l’avant-garde du carrefour entre les automobiles, l’énergie et l’environnement depuis sa première publication en 1992.

« Chevrolet propose à ses clients des solutions électriques agréables à conduire, regorgeant de technologie et peu onéreuses, et la Volt 2016 assure sur tous les fronts » explique Steve Majoros, directeur marketing chez Chevrolet. « Le fait que la Volt soit sacrée Green Car of the Year® par le Green Car Journal confirme la volonté de Chevrolet de proposer des solutions électriques qui dépassent les attentes de ses clients ».

Le prix Green Car of the Year® est décerné à l’issue d’un vote à la majorité par un jury des personnalités auquel siègent notamment l’amateur d’automobile Jay Leno, ainsi que des dirigeants d’organisations réputées dans le domaine de la protection de l’environnement et de la réduction de la consommation de carburant comme Jean-Michel Cousteau, président d’Ocean Futures Society ; Matt Petersen, membre du conseil d’administration de Global Green USA ; Dr Alan Lloyd, président émérite de l’International Council on Clean Transportation ; Mindy Lubber, président de CERES ; et Kateri Callahan, président de l’Alliance to Save Energy.

Au cours du processus de sélection du prix, les rédacteurs du Green Car Journal examine tous les véhicules, carburants et technologies et doivent réduire à cinq un nombre important de candidats potentiels. Les finalistes sont sélectionnés sur la base de leurs réalisations dans l’accroissement des performances écologiques. De nombreux facteurs entrent en ligne de compte comme le rendement de la consommation de carburant, les certifications EPA et CARB pour les gaz d’échappement, les caractéristiques de performances, la nouveauté et le coût. La disponibilité sur le marché de masse est importante pour garantir que les modèles récompensés peuvent réellement faire la différence en matière de protection, et les finalistes doivent donc être proposés à la vente avant le 1er janvier de l’année du prix.

L’année dernière, le prix Green Car of the Year® a été décerné à la BMW i3.

commentaires