La biscuiterie Saint Michel finance un programme de recyclage, solidaire de surcroît !

Zeisterre

Zeisterre

Depuis 1905, la biscuiterie Saint Michel propose des galettes, mais aussi des biscuits, des gâteaux, des madeleines et autres pâtisseries, fabriqués exclusivement en France dans sept sites différents, sans huile de palme, sans matière grasse hydrogénée, sans colorant, sans conservateur, avec du blé français sans utilisation d’insecticide de stockage, un souci de qualité qui se retrouve tout autant au niveau des emballages, que la société veut les plus écologiques, pour une empreinte environnementale réduite.

A cette fin, Saint Michel travaille à réduire leur poids et s’attache à leurs performances environnementales, utilisant par exemple du papier kraft français, biodégradable dont les composants sont issus de forêts gérées de façon durable (PEFC), utilisant des sous-produits émanant de l’entretien des forêts ou encore des copeaux de pins maritimes, sans blanchiment au chlore.

Une démarche respectueuse de la planète et qui depuis quelques semaines connaît un prolongement avec la mise en place d’un programme de recyclage en collaboration avec TerraCycle. Saint Michel s’étant associé à la société de collecte et de recyclage des déchets, pour les emballages de ses produits qui peuvent ainsi être revalorisés à 100 %. C’est ainsi qu’est née la brigade Saint Michel qui participe au recyclage des films et barquettes en plastique, mais aussi des papiers et moules en carton (même de d’autres marques), ces derniers sont envoyés en Angleterre pour y être ensuite transformés et donner naissance à de nouveaux produits d’usage courant. A ce jour, 22 184 unités ont déjà été collectées ! Le site de TerraCycle recense les points en France où peuvent être rapportés les emballages, mais propose également à tout un chacun de devenir point de collecte privé ou public. A noter que les frais d’envoi à TerraCycle des emballages collectés sont payés par la société Saint Michel : donc, faire ce travail de récupération ne coûte rien aux personnes qui se lancent dans l’aventure. De plus, chaque envoi donne lieu à des points qui seront transformés en une somme d’argent qui sera versée à une association.

 

commentaires