Heineken améliore la recyclabilité de ses étiquettes adhésives

Heineken

Heineken

Si les bouteilles de 25 cl du brasseur et distributeur de bières Heineken, fabriquées en verre, ont subi une cure d’amaigrissement en 2012, pour des questions d’ordre environnemental, Heineken étant attaché à réduire ses impacts sur la planète, en 2015, elles affichent une nouvelle étiquette, répondant à la volonté du groupe d’être le plus « vert » et de « brasser un avenir meilleur », selon sa formule pour marquer son engagement dans le développement durable, qui fait partie intégrante de la stratégie de l’entreprise depuis plus de 20 ans.

L’étiquette en question, qui est apposée sur toutes les bouteilles de 25 cl Heineken et qui est amenée à être utilisée prochainement sur les autres formats et marques du groupe (Desperados, Pelforth, Affligem et Fischer), présente la particularité de moins perturber le processus de recyclage du verre, comme il pourrait l’être avec des étiquettes plastiques adhésives classiques, les différents matériaux devant être séparés pour assurer une bonne qualité finale des matières recyclées, selon le communiqué de fin avril établi par Eco-Emballages, qui a participé au travail de recherche et développement de ces nouvelles étiquettes innovantes. « Notre philosophie de la RSE est d’avancer chaque jour avec l’ensemble des acteurs. Cette collaboration avec les équipes d’Eco-Emballages est de ce point de vue exemplaire », a ainsi déclaré la secrétaire générale Heineken France, Khristelle Robic.

Le Centre International Technique de l’Embouteillage, Avery Dennison, Constancia et CCL qui fournissent les étiquettes et la colle à Heineken ont également été mis à contribution, pour mettre au point des étiquettes adhésives dont la conception répond davantage aux exigences édictées par le recyclage. Suite à des essais concluants en 2014, l’industrialisation du procédé de fabrication des nouvelles étiquettes a donc pu être lancée.

commentaires