AKUO et la BEI lancent un programme d’investissement de 329 M€ en faveur des énergies renouvelables

© Geralt

© Geralt

La mise en œuvre de ce programme est concrétisée par la signature d’un protocole tripartite entre Akuo Energy, la BEI et Natixis Energeco portant sur 5 premiers projets éoliens, solaires et de biomasse.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et Akuo Energy, premier producteur indépendant français d’énergie renouvelable, annoncent l’ouverture d’un programme de financement portant sur 9 projets de centrales électriques d’énergies renouvelables développées et contrôlées par Akuo Energy en France, pour un montant estimé à 329 millions d’euros. La ligne de crédit mise à disposition par la BEI pourra atteindre 50% du coût total de cet investissement, soit un montant de 164,6 millions d’euros. La réalisation de ce programme est rendue possible par la participation de plusieurs banques commerciales qui s’inscrivent en tant que banques intermédiaires dans l’opération. Le premier volet, portant sur 5 projets, sera structuré par Natixis Energeco.

Une initiative unique de la BEI en faveur de l’action pour le climat

Acteur profondément impliqué en faveur de la protection de l’environnement et de la lutte contre le réchauffement climatique, la BEI a décidé de mettre à disposition des lignes de crédit à des conditions financières très attractives pour soutenir le développement de projets d’envergure favorables à l’usage des énergies renouvelables.

Dans le cadre de ce programme, la BEI et Akuo Energy, en tant qu’entreprise indépendante leader sur le marché des énergies renouvelables, ont ainsi conjointement défini un plan d’investissement portant sur 9 projets dans les filières éolienne, solaire et biomasse. Ces projets ont été sélectionnés avec la BEI suite à un audit poussé du groupe Akuo Energy et de chaque projet individuellement.

Ce financement reflète la mobilisation de la BEI en faveur de l’action pour le climat à laquelle la Banque de l’Union européenne a consacré 35% de son activité en France en 2015.

Natixis Energeco, partenaire de la mise en oeuvre du programme

C’est par l’intermédiaire de Natixis Energeco que le premier volet d’investissement sera déployé, portant sur 5 projets localisés en France métropolitaine et Outre-Mer, et dont le financement bancaire a été structuré par les équipes d’arrangement de la banque. En se plaçant en banque intermédiaire sur ce premier groupe de projets identifiés, Natixis se positionne une nouvelle fois en véritable partenaire à la fois de la BEI et d’Akuo Energy et réaffirme du même coup tout son soutien en faveur du financement engagé.

« C’est un financement emblématique à la veille de l’ouverture de la COP 21, a souligné Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, et sur un secteur clef : le développement des énergies renouvelables. La Banque de l’Union européenne est plus que jamais mobilisée pour soutenir l’action en faveur du climat et réduire les effets du changement climatique. Notre activité en France en 2015 en est le vivant témoignage : 35% de notre activité a été consacrée à cette priorité européenne et internationale, dépassant de 10% l’objectif (25%) que la Banque s’était fixée au sein de l’UE. Il est de notre responsabilité de créer les conditions favorables au financement de projets clefs pour la transition énergétique. Et nous sommes particulièrement fiers de le faire avec Akuo.»

Eric Scotto, cofondateur et Président d’Akuo Energy, déclare : « Nous saluons la mise en oeuvre d’initiatives aussi puissantes de la part d’acteurs aussi emblématiques que la Banque européenne d’investissement. Cette initiative permet une amélioration très substantielle du coût de financement de nos projets et participe donc pleinement à l’essor des énergies renouvelables. Je souhaite aussi vivement remercier les équipes de Natixis Energeco, qui ont toujours fait preuve d’un soutien sans faille en faveur des projets Akuo, et qui en font une nouvelle fois la démonstration en s’associant pleinement au succès de la mise en oeuvre de ce programme. »

« En amont de la COP21, Natixis continue à renforcer son engagement dans le cadre de la lutte contre le changement climatique à travers ses différentes offres, qu’elles soient du ressort des métiers d’investissement ou de financement. La banque mobilise ses ressources afin d’apporter un constant soutien à la croissance des acteurs de ce secteur. Elle a accompagné, dès sa constitution, le groupe Akuo dans son développement en réalisant l’arrangement du financement d’une grande partie de ses investissements. Le constant soutien de la BEI au développement des énergies renouvelables en France et son association avec Natixis au travers de ce protocole va permettre au groupe Akuo de disposer de ressources additionnelles et ainsi, accélérer son développement en faveur de l’usage des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement » déclare Stéphane Pasquier, directeur général de Natixis Energeco.

commentaires