Adidas va revaloriser les déchets en plastique de l’océan dans ses produits

Adidas ; Parley for the oceans ; preservation des oceans ; dechet plastique ; recyclageA l’occasion de la publication de son rapport annuel concernant le développement durable, en début de cette semaine, le groupe allemand Adidas en a profité pour réaffirmer son engagement pour la protection de l’environnement, en annonçant un nouveau partenariat avec Parley for the oceans, qui œuvre pour la préservation des océans, « l’écosystème le plus important de la planète ». Conjointement, ils entendent sensibiliser les gens à la beauté mais aussi à la fragilité des océans et lutter contre leur destruction, car comme le souligne le capitaine Paul Watson : « Si les océans meurent, nous mourons ». Notre destin étant intimement lié à celui des océans.

Un engagement d’Adidas qui se veut sur le long terme avec pour ambition de dessiner le futur visage de l’industrie, plus respectueuse de la planète. Leur programme commun portant sur l’éducation/la communication, sur la recherche/l’innovation, ainsi que la lutte contre la pollution.

Cette collaboration va permettre au groupe Adidas d’élaborer de nouveaux matériaux qui entreront ensuite dans la fabrication de produits de la marque, dès l’année prochaine : des tissus à base de fibres issues de déchets en plastique présents dans l’océan vont ainsi être mis au point. De cette manière, Adidas associe également indirectement ses clients à la conservation des océans. Comme beaucoup d’autres enseignes avant elle, Adidas a également rappelé qu’elle a cessé de distribuer des sacs en plastique dans ses magasins de détail, un changement de pratique commerciale tourné vers la nature.

commentaires