Pierre Fabre s’investit contre la malnutrition à Madagascar

Madagascar, Pierre Fabre, malnutritionAprès avoir financé un programme de reforestation à Madagascar en 2014, via sa filiale : la Société d’Exploitation Agricole de Ranopiso (SEAR), le groupe Pierre Fabre, récemment primé lors de la remise des trophées RSE du LEEM pour sa chaudière biomasse du Tarn, a décidé de s’engager ce printemps dans la lutte contre la malnutrition touchant les enfants malgaches, aux côtés du ministère de la Santé malgache et de l’Office National pour la Nutrition.

Ces deux dernières entités lancent, en effet, une vaste opération contre la malnutrition au plan national, à laquelle va prendre part la filiale malgache de Pierre Fabre. Concrètement, comment cet engagement va se traduire sur le terrain ? Par une aide financière accordée à une école primaire pouvant accueillir 596 élèves, mais pas n’importe quelle école puisqu’il s’agit de celle se trouvant près du lieu de collecte de la centella asiatica, plante utilisée par les laboratoires Pierre Fabre.

5 % de la vente de centella asiatica seront ainsi reversés par la filiale Pierre Fabre pour assurer le financement de plusieurs actions : distribution de légumes et de fruits, construction d’une cantine qui sera ensuite approvisionnée par un jardin, mis en place dans le cadre de l’opération, qui sera entretenu par les 320 parents d’élèves de l’école et, enfin, la création des supports des cours d’éducation hygiénique et nutritionnelle. Une aide d’autant plus bienvenue quand on sait que la majeure partie des enfants mangeant à la cantine (80 %) ne font que ce repas par jour !

commentaires