La propreté : un facteur de bien-être au travail

© Carola K.

© Carola K.

Souvent synonyme de performance économique, le bien-être au travail est un véritable enjeu pour les entreprises, car des salariés heureux, ce sont des salariés beaucoup plus efficaces au niveau des tâches qu’ils doivent accomplir. Mais qu’est-ce qui fait que des employés se sentent bien ? Qu’est-ce qui peut influer sur leur qualité de vie au travail ? Leur salaire, l’équité entre tous, la reconnaissance mais aussi l’écoute de leurs supérieurs hiérarchiques, une charge de travail pas démesurée, un bon équilibre vie professionnel, vie personnelle… mais pas que ça. Le cadre dans lequel ils travaillent a aussi une incidence, et notamment la propreté des lieux ! C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par Questback, « précurseur dans l’industrie du feedback numérique », qui propose aux entreprises d’effectuer des enquêtes en ligne pour leur permettre de « prendre une longueur d’avance » sur les autres.

C’est la société internationale, appartenant au groupe SCA : Tork, spécialiste des produits d’hygiène à destination des professionnels qui a commandé cette étude afin d’ « aider les sociétés de nettoyage à comprendre et à s’adapter totalement aux répercussions que peut avoir le travail de jour ». De janvier à février 2015, Questback a ainsi interrogé de nombreux employés de bureau européens pour faire cette enquête, dont Tork vient de dévoiler les résultats les plus saillants, mettant en exergue le fait que la propreté des locaux a une incidence sur le bien-être et sur la qualité de travail et ce, pour 84 % des employés !

Une propreté qui, pour la majeure partie, soit 92 % des personnes sondées, participe à véhiculer une bonne image de la société auprès des clients, 71 % allant même jusqu’à déclarer qu’elle joue sur la rentabilité de l’entreprise. La propreté s’avère être un facteur des plus important à tous les points de vue, mais quelle perception en ont les salariés, est-elle suffisante ? Pour 60 %, oui, la propreté de leur lieu de travail est jugée satisfaisante, 30 % exprimant le souhait que leur lieu de travail soit nettoyé tous les matins.

commentaires