KONE FRANCE LAURÉAT DU PALMARÈS « MEILLEUR EMPLOYEUR 2016 » DE CAPITAL

© Kone

© Kone

KONE, leader mondial de l’industrie des ascenseurs, des escaliers mécaniques et des portes automatiques, spécialisé en conception, installation et maintenance, attache une importance particulière au service de ses hommes. Déjà récompensé en 2015 pour ses performances RH, l’entreprise démarre l’année 2016 en tant que 9e « meilleur employeur dans les travaux de construction spécialisés » dans le classement du magazine Capital.

Pour la deuxième année consécutive, Capital diffuse dans son numéro de février un palmarès des entreprises les plus appréciés des salariés.

Ce résultat fait suite à une étude menée par l’institut Statista auprès de 20 000 personnes travaillant dans 2 100 entreprises de plus de 500 employés. Seules les entreprises ayant obtenu au moins
175 recommandations apparaissent dans le classement. Interrogés anonymement, les employés ont pu exprimer leur avis en toute liberté, garantissant l’impartialité du classement.

 

« Nous sommes fiers de cette nouvelle récompense mais surtout fiers de voir que nous avons une entreprise dans laquelle nos collaborateurs se sentent bien. Nous faisons tout notre possible pour leur offrir l’excellence opérationnelle et relationnelle que nous leur demandons.»  Laurent GROSSE, Directeur des Ressources Humaines de KONE

 

KONE, une entreprise reconnue pour sa politique RH

En 2015, KONE avait déjà été récompensée pour ses ressources humaines.

L’entreprise avait reçu le prix or du Grand Prix de la Créativité RH dans la catégorie Marque Employeur par l’Association des Agences Conseil en Communication pour l’Emploi (ACCE). Cette récompense faisait suite à une campagne de communication où l’entreprise avait joué avec humour sur ses origines finlandaises pour mettre en avant les éléments clés de ses ressources humaines, à savoir le potentiel, le développement personnel, le partage et les compétences de ses collaborateurs.

Pour la troisième année de suite, la certification « Top Employeur ». Cette récompense salue notamment l’importance accordée au dialogue avec les collaborateurs, le programme de formation, la gestion de carrière et des talents ainsi que les opportunités de développement proposés par KONE France à ses collaborateurs. L’entreprise propose notamment des coachings entre pairs. Elle donne la possibilité à ses salariés de bénéficier de mobilités internes et internationales. Enfin, elle accompagne ses équipes dans la gestion du temps et du stress, mais aussi en termes d’ergonomie des postes de travail.

 

Un groupe attaché au respect des hommes

KONE France fonde sa politique de ressources humaines sur son ambition d’excellence relationnelle et opérationnelle : développement des compétences, épanouissement personnel et diversité sont les pierres angulaires de son dispositif dans le but de partager un esprit de réussite collective avec ses collaborateurs.

L’organisation et la culture de KONE France permettent de travailler en pleine confiance et de mettre chacun en situation de responsabilité et d’autonomie. L’entreprise investit massivement dans l’évolution professionnelle de ses équipes. Son budget formation est trois fois plus élevé que le seuil légal (5,4 % vs. 1,6 % de la masse salariale). Elle attache aussi une importance particulière à l’épanouissement personnel de ses collaborateurs qui bénéficient d’un bilan personnalisé deux fois par an.

Pour KONE France, seules les compétences et les qualités humaines ont leur importance. Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap a atteint 3,68 % en 2015.

L’ascensoriste a été le premier à signer, en 2009, l’accord d’entreprise pour l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Agrée par la DIRRECTE, il engage l’entreprise à mettre en place des actions autour du recrutement, de la formation et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées. Il inclue également des achats responsables et des campagnes de communication de sensibilisation. Aujourd’hui, KONE France compte 3.68% de personnes handicapés parmi ses effectifs.

commentaires