P&G publie son rapport Développement durable 2015 et décrit ses avancées par rapport aux objectifs environnementaux et sociaux définis pour 2020

© Procter & Gamble

© Procter & Gamble

The Procter & Gamble Company publie son 17e rapport annuel sur le développement durable, dans lequel elle détaille les progrès qu’elle a accomplis pour réduire son empreinte environnementale et améliorer le quotidien des personnes les plus défavorisées.

Ce rapport réaffirme l’engagement de la société à mener ses activités de manière responsable et durable ; il détaille les progrès accomplis par rapport à la vision à long terme de la société : produire des produits que les consommateurs aiment tout en préservant au maximum les ressources, en alimentant toutes ses usines à l’aide d’énergie 100 % renouvelable, en utilisant 100 % de matériaux renouvelables ou recyclés pour tous ses produits et emballages, ainsi qu’en n’envoyant plus aucun déchet de consommation et de fabrication dans des sites d’enfouissement.

Le rapport souligne les récents efforts déployés par P&G pour lutter contre le changement climatique, dont un nouvel objectif visant à réduire de 30 % les émissions absolues de gaz à effet de serre d’ici 2020, et deux nouveaux partenariats conclus avec Constellation Energy et EDF RE, qui augmenteront son utilisation d’énergie renouvelable. Le rapport décrit aussi l’engagement de la société pour un approvisionnement responsable en fibre de bois et en huile de palme, ainsi que les progrès accomplis dans ce domaine.

Par ailleurs, P&G continue d’investir pour le bien de la collectivité et des personnes dans le besoin par l’intermédiaire de son programme Children’s Safe Drinking Water (CSDW), en fournissant 8 milliards de litres d’eau potable aux enfants et aux familles qui n’y ont pas accès (vidéo). P&G a annoncé qu’elle fournira 15 milliards de litres d’ici 2020, en travaillant en partenariat avec des organisations humanitaires et des organismes intervenant dans les situations d’urgence, dans le monde entier. P&G a aussi aidé activement les populations touchées par des catastrophes naturelles ; cette année, elle a fourni des produits en nature et fait des dons monétaires dans le cadre de plus de 25 catastrophes à l’échelle mondiale.

« Chez P&G, nous innovons depuis longtemps pour améliorer notre empreinte environnementale ainsi que le quotidien des communautés dans lesquelles nous vivons et nous travaillons. Le développement durable est intégré à nos activités et ce rapport détaille les progrès que nous avons accomplis pour préserver les ressources, protéger l’environnement et améliorer les conditions de vie de ceux qui en ont le plus besoin », a déclaré Martin Riant, Président du groupe et responsable du programme de développement durable de P&G. « Nous faisons de grands progrès pour ce qui est d’augmenter notre utilisation d’énergie renouvelable et nous nous associons à des sociétés ayant la même philosophie, focalisées sur l’innovation et les solutions économiques pour lutter contre le changement climatique. »

Le rapport détaille le travail de P&G dans les domaines suivants :

  • Climat :
    • Nouvel objectif – nous avons révisé notre objectif pour réduire de 30 % les émissions absolues de gaz à effet de serre d’ici 2020. Depuis 2010, P&G a réduit ses émissions de 4 %.
    • Transports – nous avons atteint notre objectif : réduire de 20 % les kilomètres parcourus par les camions pour chaque unité de production, les ayant déjà réduits de près de 25 % depuis 2010. De plus, la société a respecté son engagement pris en Amérique du Nord : convertir plus de 20 % de sa flotte de camions au gaz naturel d’ici 2016. Cela représente plus de 22 millions de kilomètres parcourus avec un carburant plus propre, parallèlement à des économies de coûts de plusieurs millions.
    • Pâte de bois – nous avons atteint notre objectif d’approvisionnement en fibre : 100 % de fibres vierges issues de sources certifiées pour nos mouchoirs, serviettes en papier et produits d’hygiène absorbants.
  • Eau – nous avons dépassé notre objectif de réduction de l’utilisation d’eau dans la fabrication, avec une baisse de 21 % depuis 2010.
  • Déchets :
    • Plus aucun déchet de fabrication envoyé dans des sites d’enfouissement – ces trois dernières années, P&G a accru le nombre de ses sites de fabrication respectant cet engagement de 10 % à près de 50 % à l’échelle mondiale.
    • Emballage – nous avons poursuivi nos efforts pour optimiser les emballages, p.ex. en proposant les produits Pampers dans des sacs et non plus dans des cartons dans presque tous les pays de l’Ouest de l’Europe. Cette initiative a permis de réduire de plus de 80 % le poids du matériau d’emballage par couche, économisant plus de 6000 tonnes de matériau d’emballage, soit le poids d’environ 4000 voitures de taille moyenne.
  • Programmes sociaux – nous sommes en bonne voie d’atteindre notre objectif CSDW pour 2020 : fournir 15 milliards de litres d’eau potable d’ici 2020 contribuer à améliorer le quotidien d’environ 50 millions de personnes, notamment grâce à des programmes qui autonomisent les femmes et les jeunes filles avec nos marques.

« Le développement durable est une responsabilité ainsi qu’une opportunité commerciale. Depuis 2007, nous avons économisé près de 2 milliards grâce à la réduction des déchets et aux économies d’énergie, et nous avons réduit notre impact environnemental. Il est enthousiasmant de voir les changements que nous apportons à nos activités, les avantages induits pour la société et les progrès que nous accomplissons pour atteindre nos objectifs en matière de développement durable », a déclaré Len Sauers, le Vice-Président de P&G chargé du développement durable.

commentaires