Macif/PSA : améliorer la mobilité des personnes fragiles

© Macif

© Macif

Pour les personnes séniors ou encore en situation de handicap, pouvoir se déplacer, synonyme de liberté et d’épanouissement personnel, n’est pas malheureusement pas toujours chose facile. Face à ce constat, deux fondations d’entreprise ont décidé de se mobiliser autour de cette question de mobilité, à savoir la fondation de la société d’assurance mutuelle française de la Macif et celle du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën. La fondation Macif et la fondation PSA Peugeot Citroën entendent apporter une réponse à ce problème de société, en lançant un grand appel à projets portant sur la mobilité des populations les plus fragiles.

Par cette action au plan national, baptisée « Fragiles et Mobiles », les deux fondations espèrent soutenir des porteurs de solutions innovantes pour que la mobilité cesse d’être un frein pour les séniors, les handicapés, les publics avec une déficience physique ou psychique, qui souvent faute de moyens adaptés s’isolent socialement. Pour étayer leur propos et expliquer leur démarche, la fondation Macif et la fondation PSA Peugeot Citroën rappelent dans leur communiqué conjoint quelques chiffres statistiques qui justifient pleinement tout l’intérêt de travailler à rendre la mobilité accessible à tous : 44 % des personnes âgées de plus de 75 ans étant gênées pour se déplacer, 28 % d’entre elles habitant dans des coins à faible densité restant chez elles sans sortir durant cinq jours d’affilée, quant aux handicapés, ils seraient 80 % à renoncer régulièrement à se déplacer.

Pour remédier à cette situation, la fondation Macif et la fondation PSA Peugeot Citroën encouragent les esprits « fertiles » à plancher sur cette problématique, une quinzaine de projets seront sélectionnés par un jury d’experts au mois de novembre prochain et bénéficieront d’un financement pour leur mise en œuvre effective, le communiqué indiquant que la dotation globale pour l’appel à projets « Fragiles et Mobiles » ne s’élève à pas moins de 300 000 euros. Date limite de dépôt des projets : 15 septembre 2015.

commentaires