La durée d’attribution de l’allocation aux adultes handicapés allongée par décret

AAH , allocation aux adultes handicapésTrouver un emploi lorsqu’on est en situation de handicap n’est vraiment pas une sinécure, les personnes handicapées étant deux fois plus touchées par le chômage que les valides, leur taux de chômage s’établissant alors à 22 % ! Les obligations légales en matière d’emploi des handicapés n’étant pas encore parfaitement respectées : en effet, les 6 % de salariés handicapés que devraient compter les sociétés de plus de 20 personnes ne sont pas atteints, et ce, dans le privé (3 %) comme dans le public (4,9 %).

En réponse aux difficultés que peuvent rencontrer les personnes handicapées, une allocation peut leur être versée, à savoir l’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés), le but étant de leur assurer un revenu minimum pour pouvoir vivre décemment. Le montant de l’AAH étant de 800,45 € au maximum pour un handicapé ne disposant d’aucune ressource.

Suite au décret n° 2015-387 paru au Journal Officiel daté du 5 avril 2015, entré en vigueur le lendemain, le 6 avril, la durée d’attribution maximale de l’allocation est modifiée pour les personnes ayant un taux d’incapacité entre 50 % et 80 %, sur décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, cette dernière est, en effet, allongée de trois ans, passant ainsi de deux à cinq ans, pour les bénéficiaires qui « subissent une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi », indique le décret, qui précise également que cette disposition est valable « dès lors que le handicap et la restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi ne sont pas susceptibles d’une évolution favorable au cours de la période d’attribution ».

commentaires