Clara, trisomique, mannequin pour Bel and Soph

Bel ans Soph, trisomie, handicap« Chaque pas que nous faisons pour normaliser la présence de nos enfants dans la société est un pas de plus pour les intégrer », c’est en ces termes que se sont exprimés les parents de la petite Clara Burgos, âgée de 18 mois, à propos des premiers pas qu’a faits leur fille, atteinte de trisomie 21, une malformation congénitale, dans le monde du mannequinat, participant à la promotion de la marque espagnole Bel and Soph, en posant pour un shooting photo pour le catalogue de la société qui commercialise tout un tas d’objets autour de l’univers des enfants (meubles, décoration, vêtements, accessoires…).

Un pari audacieux qu’a fait Bel and Soph en misant sur la différence et qui fait tomber les préjugés, la petite fille espagnole, le visage illuminé par un grand sourire, posant visiblement avec plaisir devant les objectifs de la photographe Patricia Semir. Les photos sont belles mais aussi respectueuses, il n’est pas ici question d’une campagne choc, ce sont tout simplement des photos d’une fillette parmi tant d’autres qui véhiculent plus l’idée d’intégration à notre sens.

Clara est déjà une petite star sur le Web, une fierté pour ses deux frères, sa mère et son père Enrique, Digital Manager chez Coca-Cola, qui est à l’origine de toute cette aventure, ce dernier ayant inscrit sa fille au casting, parce qu’« elle est belle », syndrome de Down ou pas. C’est ainsi un pas de plus franchi contre les discriminations dont peuvent être victimes les personnes atteintes d’un handicap et plus particulièrement les trisomiques. En France, chaque jour, plus d’un bébé atteint de trisomie voit le jour.

commentaires