Carrefour renouvelle son engagement auprès de l’OIT pour l’insertion des personnes en situation de handicap

© LERK

© LERK

Carrefour renouvelle son engagement auprès de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en signant la Charte du « Réseau mondial Entreprise & handicap ». La charte vise à promouvoir et inclure les personnes en situation de handicap à travers des actions concrètes conduites à l’échelle internationale. Une démarche contigüe des actions menées de longue date par Carrefour, l’entreprise accueillant plus de 11 000 collaborateurs handicapés. Cette signature s’inscrit également dans la continuité d’un partenariat initié en 2011 avec l’OIT.
Guy Ryder, Directeur général de l’OIT, a déclaré «L’absence d’égalité des chances en matière d’emploi pour les personnes handicapées se traduit souvent par des vies de pauvreté et d’exclusion sociale (…) Les premiers signataires – toutes de grandes sociétés internationales – vont nous aider à diffuser un message simple mais essentiel: employer des personnes handicapées n’est pas seulement une cause moralement juste, c’est aussi bénéfique pour les entreprises. Cette nouvelle charte peut aussi apporter une précieuse contribution à la réalisation de nombreux objectifs du programme de développement durable pour 2030 ».
Insertion et maintien dans l’emploi des collaborateurs handicapés : multiplier les actions concrètes
Dans ses pays d’implantation, Carrefour marque sa différence par une politique inclusive soutenue pour l’égalité des chances, en faveur de la diversité et contre toutes formes de discrimination. Sur la période de 2011 à 2014, le nombre de collaborateurs en situation de handicap a crû de 21,3% chez Carrefour.
 Au Brésil, où 100% des magasins emploient des personnes en situation de handicap, Carrefour a déployé le programme « Eu pratico a inclusão » (je pratique l’inclusion) et le dispositif « Meu amigo e especial » pour soutenir leur intégration en interne. Cette politique volontariste a permis de porter à 1600 le nombre de personnes handicapées, dont près de 300 recrutées sur 2014.
 En France, où les hypermarchés affichent un taux d’emploi de 8%, l’accord «Mission Handicap», initié dès 1999 et renouvelé six fois depuis, vise un triple engagement : recruter des travailleurs handicapés, les intégrer dans les meilleures conditions et les maintenir dans l’emploi, notamment grâce à l’adaptation du poste de travail (ergonomie, horaires etc.) L’accord 2014-2016 fixe également un objectif de 350 embauches sur les 3 ans de la durée de l’accord. Des accords ont également été signés et des actions entreprises au sein des supermarchés et de la supply chain.
 En Pologne, Carrefour accueille depuis 2006 des hôtes et hôtesses de caisse malentendants portant à 700 le nombre de collaborateurs en situation de handicap soit 6% des effectifs. Carrefour encourage en outre le recours à des contrats aidés en partenariat avec l’association Ekon, ayant permis le recrutement de 150 personnes en situation de handicap mental.
En octobre dernier, Carrefour représenté par son Président-Directeur Général, Georges Plassat, avait signé un accord international avec le syndicat UNI Global Union et en présence de Guy Ryder, Directeur général de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) pour la promotion du Dialogue social et de la Diversité et de l’emploi des personnes handicapées.

 

La « Charte du Réseau mondial Entreprise & Handicap » de l’OIT

 

Outil mondial destiné aux entreprises pour la promotion de l’inclusion des personnes handicapées dans l’entreprise, cette Charte couvre un large spectre : protection du personnel porteur de handicap contre toute forme de discrimination, accessibilité des locaux, communication interne menée auprès de collaborateurs en situation de handicap etc. Le partenariat entre l’OIT et Carrefour a débuté dès 2011. Carrefour avait alors été la 1ère grande entreprise à rejoindre le réseau Handicap de l’OIT.

 

commentaires