Trophée RSE : Crédit Coopératif, SDH et Areco récompensés

© Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables

© Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables

La semaine dernière, le Conseil supérieur de l’ordre des experts-comptables accueillait dans ses locaux, rue Cognacq-Jay dans le 7e arrondissement de Paris,  la cérémonie de remise des prix de la 15e édition du Trophée RSE de la profession comptable, manifestation qu’il organisait conjointement avec la Compagnie nationale des commissaires aux comptes, faisant suite à une conférence sur le thème :  « Quel reporting extrafinancier pour améliorer l’information financière des entreprises à la veille de la discussion de la transposition de la nouvelle directive comptable européenne ? Les attentes de la communauté économique dans le contexte mondial » assurée par Robert Eccles, professeur à la Harvard Business School.

Au cours de cette cérémonie, visant à récompenser «  l’effort responsable des entreprises, de toutes tailles, de tous secteurs d’activité, soumis à réglementation ou non », trois sociétés ont été mises à l’honneur : le Crédit Coopératif, la banque des entreprises de l’économie sociale, la Société Dauphinoise pour l’Habitat (SDH), constructeur et gestionnaire de logements pour un public à revenus modestes et la société Areco, leader européen de la nébulisation.

Le Crédit Coopératif s’est vu décerner le prix du « meilleur rapport développement durable obligatoire », supplantant les autres candidats en lice dans cette catégorie, comme Bonduelle, Orange, Danone… ou encore Valeo, le jury ayant été notamment sensible à la transparence et à la fiabilité du rapport.

Dans la catégorie « meilleur rapport développement durable volontaire », où concourraient Armor, CMC Malango et SDH, c’est la Société Dauphinoise pour l’Habitat qui a remporté la mise, soit son 2e trophée RSE pour le seul mois de juin, SDH ayant déjà reçu le 1er prix dans la catégorie Gouvernance lors des premiers trophées RSE de la Fédération des Entreprises Sociales pour l’Habitat, pour la déontologie dont elle fait preuve !

Enfin, le prix de la « meilleure démarche RSE » est revenu à la société Areco, face à Bio Crèche Concept et Carmine,  le jury justifiant son choix en mettant en avant, entre autres, l’implication forte de la direction et le caractère structuré de sa démarche RSE intégrée au modèle de développement de l’entreprise. Benoit Rey, codirigeant d’Areco, soulignant que : « La RSE touche absolument tous les secteurs de l’entreprise ; de la gouvernance à la conception en passant par la qualité opérationnelle et le modèle économique », soit une « RSE à 360° ».

commentaires