« Projet Banlieues » : BNP Paribas ouvre son action en faveur des banlieues à ses clients Entreprises et Particuliers pour renforcer son soutien aux associations

© BNP Paribas

© BNP Paribas

A l’occasion des 10 ans du Projet Banlieues, une action lancée par BNP Paribas via sa Fondation et son réseau d’agences suite aux émeutes dans les banlieues françaises, la Banque renforce aujourd’hui ses moyens financiers et humains pour contribuer à deux enjeux majeurs : le soutien à l’éducation et à la cohésion sociale.

 

Entre 2005 et 2015, BNP Paribas a quadruplé ses subventions versées aux associations en faveur de l’inclusion sociale dans les quartiers défavorisés, avec trois axes de soutien : l’insertion par l’activité économique via l’Adie, l’éducation via l’Afev et le soutien à des associations locales qui agissent pour l’amélioration du vivre ensemble dans les quartiers.

 

Les 10 ans du Projet Banlieues – Chiffres clés

  • Près de 35 Millions d’€ de subventions
  • 600 agences et plus de 800 collaborateurs bénévoles mobilisés sur le terrain
  • 320 associations accompagnées par des dons et du bénévolat de compétence
  • 829 projets soutenus
  • Plus de 220 000 bénéficiaires : 8 000 emplois créés grâce à l’Adie ; 7 000 enfants accompagnés chaque année par l’Afev ; 30 000 collégiens bénéficiaires d’Odyssée Jeunes ; plus de 182 000 bénéficiaires du soutien à des associations locales qui agissent pour l’amélioration du vivre ensemble. Aujourd’hui, pour répondre aux deux enjeux de l’emploi et de la cohésion sociale, BNP Paribas prend deux engagements.Enjeu 1 : le soutien à l’éducation, une clé pour l’emploi
  • BNP Paribas s’engage à renforcer significativement son soutien en faveur de l’éducation, avec :
  • En 10 ans, le Projet Banlieues a contribué à améliorer de nombreux parcours individuels et collectifs. Le contexte économique et social actuel nécessite néanmoins de poursuivre et d’aller encore plus loin.
  • Michel Pébereau, Président d’honneur de BNP Paribas et Président de la Fondation BNP Paribas, souligne : « Le Projet Banlieues procède de l’esprit fondateur de BNP Paribas : porter une dynamique commune par le talent de chacun. Accompagner les projets, soutenir l’action, permettre des réalisations tangibles. »
  • Une augmentation de 60 % de ses subventions, pour un engagement total de 410 000 € en 2015
  • Des actions sur le terrain pour donner le goût d’entreprendre :
    • 100 collaborateurs BNP Paribas à la rencontre des élèves dans les collèges et les lycées
    • 200 collégiens dans les agences des quartiers pour découvrir le monde de l’entrepriseBNP Paribas ouvre son Projet Banlieues à ses clients Entreprises et Particuliers, avec le Projet Banlieues & Connect.Marie-Claire Capobianco, Directeur des Réseaux France et membre du Comité Exécutif de BNP Paribas, précise : « Depuis 10 ans nos équipes sont engagées sur le terrain aux côtés des associations locales qui font un travail remarquable. Aujourd’hui nous voulons aller encore plus loin : nous allons proposer à nos Clients Entreprises et Particuliers d’intégrer le projet Banlieues & Connect pour favoriser ensemble la cohésion sociale et la création d’emplois dans les banlieues.»  
    • Enjeu 2 : le soutien aux associations locales, une clé pour la cohésion sociale
  • Les clients Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI)BNP Paribas va proposer, en 2016, à une quarantaine de ses clients ETI de rejoindre le Projet Banlieues & Connect, en capitalisant sur ses expertises : sa proximité avec les ETI (3/4 des ETI en France sont clientes de la Banque) ; la connaissance des associations locales (320 associations soutenues depuis 10 ans) et le dispositif d’identification et de sélection des projets éprouvé depuis 2005.
  • D’ici fin 2016, 17 « Clubs Entreprises » seront créés partout en France, composés des Directeurs de Groupe d’agences engagés sur leurs territoires, des Directeur des Centre d’Affaires et de 2 à 3 clients ETI. Ces Clubs Entreprises se réuniront 2 à 3 fois par an lors de comités d’orientation locaux, qui permettront aux ETI de choisir :
  • Selon l’enquête BNP Paribas – TNS Sofres réalisée en septembre 2015, les principaux freins à l’engagement des entreprises en faveur des associations sont le manque de ressources financières et humaines, ce qui ne leur permet pas de mettre en place des actions structurées. En conséquence, toutes ces entreprises adhèrent à un dispositif clé en main et ¾ d’entre elles seraient prêtes à s’engager auprès d’une grande entreprise qui leur proposerait une telle solution, réponse pertinente aux freins rencontrés actuellement.
  • Le projet qu’elles souhaitent soutenir, grâce à une pré-sélection en amont des équipes de BNP Paribas sur le terrain ;
  • Le type de soutien : subvention, don de matériel, bénévolat ou mécénat de compétence.
  • Les clients Particuliers
  • Afin de susciter les rencontres et donner envie aux clients Particuliers d’investir ou de s’investir dans les associations locales, BNP Paribas met en place trois initiatives :
  • Crowdfunding dédié aux associations : en décembre 2015, la Banque va proposer, avec son partenaire Ulule, un accompagnement personnalisé de 15 associations pour une campagne de financement participatif. La Fondation BNP Paribas va abonder les dons levés.
  • Donner dela visibilité aux associations : en décembre 2015, les vitrines digitales de 900 agences partout en France seront dédiées à 15 associations soutenues par le Projet Banlieues.
  • Journée Parlons Cœur : le 16 décembre 2015, la Banque va mettre en lumière plus de 200 associations dans une centaine d’agences, ce qui permettra au grand public de venir à leur rencontre pour échanger et participer à des animations.
  • Un changement d’échelle des actions est plus que jamais nécessaire pour favoriser la cohésion sociale et la création d’emplois dans les banlieues. Face à ce défi, personne ne peut avancer seul. Avec le Projet Banlieues & Connect, BNP Paribas souhaite favoriser, sur le terrain, la solidarité et la coopération entre tous les acteurs.

 

commentaires