Pour un nouveau regard sur le handicap au travail

© Survivor

© Survivor

Aujourd’hui, vendredi 22 mai 2015, sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris, sera donné le coup d’envoi de la 4e édition du Free Handi’se Trophy (FHT), à savoir un raid interentreprise, qui se déroulera sur une semaine du 23 mai au 30 mai 2015, mettant en compétition uniquement des équipes de salariés d’entreprises constituées de quatre personnes : deux valides et deux en situation de handicap, leur challenge : rejoindre Brest au départ de Versailles, soit un parcours de pas moins de 764 kilomètres, avec pour seuls moyens de déplacement : un canoë et un vélo tandem adapté, les binômes se relayant tous les 25 kilomètres. Un défi accompagné d’épreuves de cohésion.

La finalité revendiquée du Free Handi’se Trophy, outre l’aspect sportif, est bien sûr humaine : à savoir favoriser l’intégration des personnes handicapées en entreprise, sensibiliser le plus grand nombre, mais surtout changer le regard sur le handicap dans le milieu du travail, pour faire tomber les préjugés, en fédérant valides et non-valides autour d’un même objectif. En somme, faire « bouger les lignes » selon la formule de Florence Beaune à l’origine de l’événement. Free Handi’se Trophy se définissant comme un « formidable outil d’image pour appuyer la politique handicap des entreprises ».

Après Lyon-Bordeaux, Lyon-Paris, Clermond-Ferrand-Toulouse, pour l’édition 2015, le départ sera donné de la place d’Armes à Versailles le 23 mai à 8 heures. Pas moins de 22 équipes porteront les couleurs de 11 entreprises et 1 établissement public : Accor, BNP-Paribas, Carrefour, CGI, Château de Versailles, EDF, ERDF, Humanis, Le groupe La Poste, Matmut et SNCF, durant les huit étapes du raid, qui comptera 48 kilomètres de canoë et 721 kilomètres de vélo, avant de rejoindre la place de la Liberté à Brest, débarrassées de tout a priori sur les personnes handicapées. Charge ensuite à tous de rapporter au sein de l’entreprise cet état d’esprit positif !

commentaires