LaSemo, un festival durable ISO 20121

© LaSemo

© LaSemo

Le festival belge LaSemo qui se tiendra à partir de demain, 10 juillet 2015, jusqu’au 12 juillet 2015, pour sa huitième édition, au Parc d’Enghien pour la troisième fois, rejoint cette année le cercle « vert » des événements labellisés ISO 20121, au même titre que les Jeux Olympiques de Londres ou encore que le tournoi de tennis de Roland Garros, un label accordé par l’Organisation internationale de normalisation aux événements qui « contribuent aux trois dimensions – économique, environnementale et sociale – du développement durable ». Une marque de reconnaissance de sa gestion durable, qui fait de ce festival le premier événement labellisé en Belgique !

Le développement durable faisant véritablement partie de l’ADN du festival de LaSemo, Samuel Chappel, responsable de cette manifestation éclectique mêlant musique, spectacle, artisanat, cinéma ou encore gastronomie, indiquant que « cette démarche est vraiment un projet de fond que nous menons depuis le début de notre festival ». Un festival où tout un espace baptisé « Agitaterre ! » est dédié à la sensibilisation des festivaliers, quelque 20 000 attendus, aux combats que mènent nombre d’associations, comme Entraide & Fraternité, ATTAC, Altéo, Be Planet !…

LaSemo, « La Graine » en espéranto, a à cœur de faire germer des démarches plus vertes, plus respectueuses de l’environnement et tout simplement de la planète, adoptant pour son compte des mesures allant dans ce sens, Samuel Chappel en fournissant quelques exemples : « Nous avons notamment lancé l’utilisation des gobelets réutilisables en 2008, les toilettes sèches, l’alimentation durable avec des filières courtes de producteurs locaux, une mobilité douce, une décoration du site basée sur la récupération ainsi que le tri des déchets ». Labellisé également Access-I, le festival se veut accessible à tous : handicapés ou non auront ainsi la chance cette année de venir applaudir entre autres Bénabar, Cali, Les Wampas, Arno, Ayo, Dig It…

commentaires