La récupération s’ancre dans les habitudes des Français !

© Cart’Touch

© Cart’Touch

21,5% des tonnages mis sur le marché par les marques sont collectés par les fabricants*

Cart’Touch remet son rapport d’activités 2014 au Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie

Cart’Touch, l’initiative menée par 14 grandes marques fabricantes d’imprimantes, de copieurs et de multifonctions remet son rapport d’activité au gouvernement pour la 4ème année consécutive. Cette démarche – volontaire et commune – vise à améliorer la gestion de la fin de vie des cartouches d’impression usagées et, à mieux répondre aux attentes des utilisateurs en m  atière de pratiques durables. Le rapport 2014 souligne ainsi les bénéfices de ces efforts collectifs, tant en termes de collecte que de traitement, et incite au maintien des bons comportements aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

La collecte via les points d’apport volontaire progresse de 80%

En 2014, ce sont 8 100 tonnes de cartouches, ce qui équivaut à 73 millions d’unités, qui ont été mises sur le marché par les fabricants et 4,5 millions de cartouches usagées qui ont été collectées. Le nombre de cartouches récupérées représente 21,5% des tonnages mis sur le marché par les marques.

Ces bons résultats reposent notamment sur les différents systèmes de collecte des cartouches proposés : directement dans les entreprises via des bacs de collecte adaptés pour 53% des tonnages, par voie postale, pour les particuliers et les petites entreprises notamment pour 42% des tonnages, et enfin par le biais des points d’apport volontaire dans les commerces entre autres, qui représentent 6% des tonnages collectés par les fabricants. La multiplication des points d’apports volontaires a ainsi favorisé la croissance forte de la collecte globale des cartouches en France (+80% par rapport à 2013).

Des résultats qui devraient encore progresser grâce à la mise en place par Cart’Touch d’un nouveau système de collecte mutualisée en partenariat avec Mondial Relay au début de l’année 2015 (février). En effet, en plus de la densité et du maillage de son réseau, Mondial Relay offre une très grande accessibilité au service, en termes d’horaires et de jours d’ouverture (week-end notamment). Les quelques 4 500 Points Relais® Mondial Relay répartis chez des commerçants de proximité (pressing, superettes, marchands de journaux,…) en France métropolitaine permettent désormais aux particuliers, mais aussi aux professions libérales ou aux TPE de venir déposer très facilement leurs cartouches usagées. La mise en place de ces points d’apports volontaires s’inscrit dans la dynamique initiée par les fabricants, en faveur de la promotion du recyclage des cartouches usagées.

74% des tonnages de cartouches collectés sont réutilisés ou recyclés

Si l’évolution du taux de valorisation matière diffère selon la technologie des cartouches, la réutilisation et le recyclage des cartouches collectées est en progression de 4 points par rapport à 2013. Aujourd’hui 74% des tonnages de cartouches usagées collectées sont valorisés.

Le recyclage des cartouches jets d’encre et laser est proche des 80 % tandis que celui des bidons et des toners simples s’élève à 67%. Toutefois, après plusieurs années de recherche et développement, et d’expérimentations menées conjointement par certains producteurs, une nouvelle ligne de traitement spécifique a pu être développée, intégrant les exigences des consommables dits « bidons » et permettant désormais de les recycler sans limitation.

Quant aux matières premières secondaires produites elles continuent de générer de nombreuses réutilisations parmi lesquelles :

Acier, aluminium, inox: industrie de la métallurgie (pièces de moteur, outils, boîtes de conserve, canettes, papier alu pour emballage, constituants d’automobile…),

Polystyrène: boîtiers de CD, calages, fournitures de bureau,

Polyéthylène: flacons, containers, jerricans, emballages non alimentaires,

ABS: carter d’appareils High-Tech,

Poudre Toner : antioxydant pour l’industrie de la sidérurgie.

Le dernier mode de valorisation appliqué aux cartouches est l’incinération avec valorisation énergétique.

« En 2015, nous maintenons une démarche collective et proactive, en capitalisant sur des évènements nationaux tels que la Semaine du Développement Durable en juin et la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, en novembre pour capitaliser sur la sensibilisation des citoyens et favoriser le geste de tri. L’enjeu pour les années à venir est d’améliorer toujours davantage la connaissance par tous les publics des produits mis sur le marché comme des produits collectés, ainsi que des modes de collecte et de traitement. Pour ce faire, tous les dispositifs doivent être en permanence simplifiés », déclare Sylvie Boisante, responsable Développement Durable chez BROTHER France et porte-parole de Cart’Touch.

 

* Chiffres extraits du rapport d’activité 2014 Cart’Touch, relatifs aux 14 marques d’imprimantes engagées.

 

commentaires