Dialogue social et diversité, Carrefour et le syndicat UNI renforcent leur partenariat international

© Carrefour

© Carrefour

Le groupe Carrefour, représenté par son Président-Directeur Général, Georges Plassat, a signé avec le syndicat UNI Global Union, représenté par son secrétaire général Philip Jennings et en présence de Guy Ryder, Directeur général de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), un accord international pour la promotion du Dialogue social et de la Diversité et pour le respect des Droits fondamentaux au travail. Cette signature est intervenue à l’occasion du « Comité d’Information et de Concertation Européen » qu’organise Carrefour deux fois par an avec tous ses partenaires sociaux européens.

 

Cet accord global vient se substituer au précédent signé avec UNI dès 2001. Il vise à encourager :

– la poursuite d’un dialogue social permanent et constructif ;

– la diversité et l’égalité professionnelle au travers d’actions communes, en particulier sur l’égalité entre les femmes / hommes et la non-discrimination ;

– la défense et le respect des droits fondamentaux des salariés – liberté syndicale et principes de négociation collective – ainsi que de la sécurité et de leurs conditions de travail au sein de Carrefour et de ses fournisseurs et franchisés.

A cette occasion, le Secrétaire Général d’UNI Global Union, Philip Jennings a déclaré « Nous félicitons Carrefour pour avoir donné une nouvelle dimension à l’accord global. Nous sommes fiers de celui signé en 2001, le premier pour UNI Commerce, qui a depuis porté ses fruits. Nous entrons dans une nouvelle ère avec ce nouvel accord qui vient renforcer les droits des salariés et promouvoir l’égalité des chances. »

Le Directeur Général de l’OIT, Guy Ryder, a indiqué « Cet accord témoigne de l’action de Carrefour en faveur des conditions de travail et de la diversité. Il s’appuie sur les conventions de l’OIT ainsi que sur les Principes des Nations Unies et les bonnes pratiques de l’OCDE. Les droits des travailleurs sont fondamentaux, et avec cet accord, Carrefour et UNI Global Union établissent une base commune pour un commerce responsable sur sa chaîne d’approvisionnement. »

Un dialogue social soutenu dans chaque pays et à l’international

La qualité du dialogue social dans l’entreprise s’inscrit au-delà des simples obligations légales et réglementaires. Chaque année Carrefour signe près de 200 accords avec ses partenaires sociaux en France et à l’international, sur l’emploi, le handicap, l’égalité femmes/hommes, la formation continue, le dialogue social, le fonctionnement des représentants du personnel etc. Ce dialogue permanent international s’illustre également lors des « Comités d’Information et de Concertation Européens » (CICE) que Carrefour a créé dès le milieu des années 90. Ils réunissent deux fois par an tous les partenaires sociaux européens de Carrefour – Belgique, Espagne, France, Italie, Pologne, Roumanie – pour échanger avec l’équipe dirigeante de Carrefour, les directions ressources humaines et relations sociales de chacun des pays autour de l’actualité de l’entreprise et des chantiers en cours notamment sur les questions de diversité.

commentaires