Des sociétés mobilisées contre les TMS récompensées

© PublicDomainPictures

© PublicDomainPictures

La semaine dernière, le jeudi 18 juin 2015, avait lieu à l’Hôtel Mercure de Paris la première édition des Lauriers de la prévention 2015, à savoir une cérémonie récompensant les entreprises engagées pour préserver la santé de leurs salariés et qui accordent donc une attention toute particulière aux conditions de travail de leurs effectifs. Un événement dont est à l’origine le Service aux Entreprises pour la Santé au Travail (SEST) qui, par ce biais, voulait mettre à l’honneur les sociétés adhérentes à l’association qui se mobilisent pour lutter contre les maladies professionnelles et saluer leurs démarches faites dans ce sens.

L’édition 2015 étant axée plus spécifiquement sur la question des troubles musculosquelettiques (TMS), dont le Service aux Entreprises pour la Santé au Travail rappelle que c’est la première cause de maladie professionnelle et qu’ils engendreraient la perte de plus de 9 millions de journées de travail, sans parler des coûts financiers qui en découlent, à coups de plusieurs centaines de millions d’euros (quelque 900 millions !). Cinq professionnels de la santé au travail réunis en Comité de Reconnaissance : le professeur Alexis Descatha, l’ingénieur Fabien Fontenel, l’ergonome Florence Godinho et les médecins Martine Israël et Marie-France Vaillant ont établi la liste des lauréats, au nombre de sept.

Après une conférence avec pour thème : « Prévenir l’apparition des TMS et lien avec la pénibilité au travail », a eu lieu la remise des prix, ont ainsi été distingués : Seine Ouest Habitat (minitracteurs pour sortir les containers, chariots de ménage, formation concernant la Prévention des risques liés à l’activité physique…), Résidence Le Corbusier – Groupe ORPÉA (maison de retraite équipée de lève-malade, de verticalisateurs ou encore de disques contre les tensions lombaires…), Carrefour Market du Plessis-Robinson (tables de mise en rayon à fond levant…), Crèche La Ferme – Groupe Babilou (écharpes de portage pour bébés…), La Chartraine (maison de retraite équipée de tables sur roulettes, de chaises de douche sur vérin hydraulique, de lits à grande variation de hauteur…), Monoprix Les Passages (chariots à plateau élévateur…) et la Crèche La Pirouette – Groupe La Maison Bleue (escaliers amovibles et plans de change bas pour que les enfants montent tout seuls…).

commentaires