Comment se répartissent les tâches ménagères au sein d’un couple ?

actu-rse femme foyer menageLa parité homme-femme a encore du chemin à faire dans les foyers français ! 91 % n’ont pas repassé le linge la semaine précédant l’enquête, 60 % n’ont pas fait le ménage courant, 48 % n’ont pas fait la vaisselle, 50 % n’ont pas touché aux fourneaux et 36 % n’ont pas pris en charge les courses quotidiennes…

Ce sont les conclusions d’un rapport que vient de publier la CAF (caisse d’allocation familiale), et réalisé par le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie). En clair, comme le conclut ce rapport, au sein d’un couple l’homme est largement désinvesti des tâches ménagères. « À l’inverse, 93 % des femmes ont fait le ménage, 93 % la cuisine, 85 % les courses quotidiennes, 83 % la vaisselle et 73 % le repassage. Elles passent également deux fois et demi plus de temps que les hommes à s’occuper des enfants. Cette inégale répartition des tâches au sein du couple dépend en partie du modèle familial dans lequel les hommes ont grandi (ceux qui ont été élevés par leur mère seuls participent davantage à la vie domestique) et s’accompagne des tensions au sein du couple (plus le déséquilibre est important, plus les disputes, les non-dits et l’idée de séparation est présente)« , indiquent les statistiques du Crédoc.

N’empêche, l’arrivée d’enfants au sein du foyer donne plus de poids à la femme. Ainsi, « en cas de désaccord sur divers sujets, 37 % des femmes ayant des enfants disent avoir le dernier mot, contre 31 % des femmes vivant en couple sans enfant« . L’aménagement du logement en est un exemple : « les décisions le concernant reviennent plus souvent à la femme dans les familles avec trois enfants (59 %) qu’au sein des couples sans enfant au foyer (47 %). Les femmes ont le dernier mot dans 29 % des cas lorsqu’il s’agit d’accepter une invitation dans les couples avec trois enfants contre 20 % pour les couples n’ayant jamais eu d’enfant« .

Mais, en même temps, l’arrivée d’enfants déséquilibre la prise en charge des tâches ménagères : « une mère avec un seul enfant consacre en moyenne quarante-huit minutes par jour à faire le ménage. Avec trois enfants, le temps passé aux travaux domestiques est de soixante-deux minutes pour les mères, tandis qu’il stagne autour de douze minutes pour les pères, et ce quelle que soit la taille de la fratrie« .

Lire le rapport complet du Crédoc sur le site de la CAF

 

commentaires