La marque Signal aux côtés de l’Unicef au Myanmar

SignalLa mortalité des enfants au Myanmar (Birmanie) atteint des chiffres inacceptables, en cause bien souvent un manque d’hygiène. Un état de fait préoccupant auquel la marque Signal souhaite essayer de remédier et c’est ainsi qu’elle a décidé de s’engager aux côtés de l’Unicef en signant un partenariat de trois ans, pour le bien-être et la santé des enfants qui représentent presque 1/3 de la population du pays.

Pour répondre au problème, Signal va apporter un soutien financier pour la mise en place de programmes visant d’une part à améliorer l’accès à l’eau potable et d’autre part, à inculquer aux enfants de bonnes pratiques d’hygiène au sein de la famille mais aussi des écoles. Des gestes qui revêtent une importance capitale pour une lutte efficace contre la mort des quelque 45 000 enfants birmans de moins de 5 ans annuellement : « gestes d’hygiène qui sauvent », dixit François-Xavier Apostolo, vice-président marketing du groupe.

Sur le terrain, les programmes Eau, Hygiène et Assainissement de l’Unicef, que va soutenir Signal, se traduisent concrètement par la création de points d’eau et de sanitaires et par l’enseignement des règles d’hygiène, « les maladies issues de l’utilisation d’une eau insalubre et d’un manque d’hygiène constituant la deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans dans le monde », indique Sébastien Lyon, directeur général de l’Unicef France.

commentaires